Le Refuge fortifié de Dossenheim est un site délimité par une enceinte défensive construite vers le XIIIe siècle autour de l’église paroissiale de Dossenheim-sur-Zinsel et de son ancien fossé.

En 1702, l’ingénieur militaire GUILLIN parcourt l’Alsace et recense les lieux qui peuvent servir à défendre la contrée dans le cas d’une invasion par des forces militaires ennemies. Dossenheim et plus particulièrement son refuge fortifié sont décrits en quelques mots. D’après cette description, l’église est entourée par une muraille circulaire haute de 5,80 m et épaisse de 0,96 m. À l’intérieur, des constructions s’élèvent contre la muraille et un chemin de ronde permet des tirs défensifs. Un second mur, moins haut, de 1,30 m entoure le tout et permet un premier arrêt des forces assaillantes. L’orthographe d’origine a été conservée:

« Lieu considérable situé à l’entrée d’une gorge sur le bord de la rivière Zinzel; son église est à l’entrée dudit lieu; elle forme une figure ronde enfermée par un mur qui est haut de 18 pieds, et épaisse de 3 garnies de créneaux, des bâtiments a l’entour à la hauteur desdits murs, desquels bâtiments on tire à couvert; elle a une autre petite muraille, comme une espèce de fausse braye qui est haute de 4 pieds laquelle est ruinée en quelques endroits; l’église du dedans a un clocher tout voûté. » — Extrait du rapport de l’ingénieur militaire GUILLIN.

Des textes du XIIe siècle mentionnent qu’il existe dans les campagnes alsaciennes des cimetières (Kirchhof) fortifiés. Ces enceintes qui n’ont pas toutes une fonction funéraire peuvent renfermer et protéger des celliers (Gaden) où les villageois entreposent leurs biens (céréales, vins, étoffes). Le refuge de Dossenheim est mentionné pour la première fois au xve siècle mais est probablement plus ancien, peut-être du XIIIe siècle. Il est le seul exemplaire alsacien à avoir à peu près conservé sa physionomie d’origine. À l’intérieur de l’enceinte, s’adossent une rangée de maisonnettes qui forment un cercle autour de l’église. Les celliers ont cependant été détournés de leur fonction de stockage et sont devenus des maisons d’habitation. Ces dernières ont été prolongées par delà l’enceinte principale et ont investi le fossé situé entre la muraille et la fausse braie mentionnée par GUILLIN en 1702.

Dans une maison de l’enclos ecclésial, occupant l’emprise de cinq de ces celliers, a été installé un lieu d’exposition ouvert au public, retraçant le pourquoi de tel site.

Cette « Exposition d’interprétation du site du Refuge fortifié » vous présente le pourquoi de tel site, son histoire, son évolution et met en valeur les vestiges de ce site archéologique. Le parcours est agrémenté de jeux à destination des petits et aussi des plus grands.

Adresse : 80 cour de l’Eglise 67330 Dossenheim sur Zinsel https://www.facebook.com/refugefortifie/

Tout l’été, venez découvrir ce site hors du commun, tous les jours sauf mardi. Ouverture le lundi et du mercredi au samedi : de 14.30 à 18.00 heures.
Les dimanches et jours fériés de 14.30 heures à 17.30 heures.

Visites guidées à 14.30 et 16.30 heures (sauf dimanche et jours fériés), places limitées, demande de réservations auprès de la Mairie :
03.88.70.00.04.

Pour les visites guidées de groupe (toute l’année), contact auprès de M. Haeffner au 03.88.70.04.45 ou au 06.42.87.30.56